Archive for janvier, 2014

Avancement

Vendredi, janvier 31st, 2014

Le code commence à recevoir le nécessaire pour une mise à jour de lui-même en suivant les liens de mise à jour. Il en est de même pour la librairie nebule en php et les différentes icônes.

Dans le même cadre des mises à jours du code par lui-même, il fallait permettre l’import de grandes quantités de liens non signés. Et il fallait pouvoir ajouter un lien seul mais non signé. Il va sans dire qu’il faut pour cela que l’entité soit déverrouillée pour signer ces nouveaux liens. La partie du code gérant les actions liées à l’ajout d’un lien unique et d’un fichier de liens a été modifié pour détecter si le lien est signé et si non de le signer automatiquement.
Le but directe de cette modification est de permettre la génération des liens type l et u pour les différentes versions des programmes depuis une station de développement. Puis d’importer ces liens dans l’entité bachue, hors réseau, pour quelle les signes et donc valide les mises à jours…

Il restera ensuite à modifier le bootstrap pour qu’il reconnaisse et appelle automatiquement le code de sylabe, ou autre chose.

La finalité de tout cela, c’est de ne plus avoir à pousser les mises à jours du code de sylabe. Mais de ‘simplement’ les mettre en ligne, signées, et attendre que les différentes instances de sylabe viennent se mettre à jour (quitte à l’aider).

Avancement

Jeudi, janvier 30th, 2014

Le problème des icônes nébulisées mais non présentes dans l’interface est résolu. Il a fallu faire une mise à jour du code ainsi que la modification des variables $nebule_permitsynclink et $nebule_permitsyncobject. Cela a permit temporairement (si ce n’était pas définitif) de synchroniser les icônes sur l’entité bachue. Toutes les instances de sylabe ont été mises à jour.
Prochaine étape, intégrer cette synchronisation dans le bootstrap.

Quelques arrangements cosmétiques ont été réalisés dans la vue aff.

Avancement

Vendredi, janvier 24th, 2014

Entre hier et aujourd’hui, il y a eu quelques ajustements cosmétiques dans les vues log et upl.

Toutes les petites icônes de la vue aff ont été nébulisées. Mais si ça marche sur la machine de développement, je n’arrive toujours pas à faire la synchronisation des objets des icônes depuis les serveurs.

La vue upl permet maintenant la synchronisation d’un objet inconnu sur les entités tierces. Un test a été ajouté lors de la synchronisation de l’objet pour vérifier que le dossier tmp est en écriture, le téléchargement des objets échoue si ce n’est pas le cas. Ce test sera ajouté dans le bootstrap index.php.

De façon moins visible, certaines fonctions de la librairie nébule, qui n’est pas sensée faire de sortie sur l’écran, vont tenir une table de leurs actions pour permettre un affichage (après coups) de ce qui s’est passé. Cela concerne déjà la synchronisation d’objet et devrait rapidement être étendu à la synchronisation de liens.

Avancement

Jeudi, janvier 23rd, 2014

La nouvelle version est mise en place. Il y a pas mal de choses qui ont changées.

Le mode upl a été réorganisé et on peut maintenant transmettre un fichier contenant des liens. Cette nouvelle fonctionnalité va permettre de réinjecter des liens générés sur une machine hors réseau et donc transmis dans un fichier sur un support amovible.

Un certain nombre d’icônes utilisées dans l’interface, surtout dans le mode lnk, ont été nébulisées. Ces mêmes icônes ont été nébulisées et signées par l’entité bachue. Mais la synchronisation des objets ne fonctionne pas comme attendu, donc les objets correspondants aux icônes nébulisées ne sont pas disponibles, et donc ne s’affichent pas correctement. Ce problème d’affichage n’est pas bloquant, il sera résolu plus tard…

Dans le mode aff, on peut maintenant déclarer un texte dérivé d’un objet, donc en gros un commentaire. On peut aussi déclarer un objet comme mis à jour vers un nouvel objet. C’est cette dernière fonctionnalité qui va permettre de tester intensivement le suivi des mises à jours d’un objet. On a aussi un indicateur pour savoir si l’objet en cours d’affichage a été mis à jour et quel est sa mise à jour la plus récente.

Dans le mode log, il y a beaucoup plus de variables internes affichées.

Et enfin, de l’aide a été ajouté un peu partout. A compléter aussi.

Détournement de liens de mise à jour

Vendredi, janvier 17th, 2014

La librairie nebule en php, qui est utilisée par sylabe, intègre depuis ce matin le code nécessaire à la résolution des graphes des liens de mise à jour d’un objet. Ce bout de code est encore en cours de test.

Il est notamment utilisé directement comme test par sylabe. Le premier usage est de gérer l’affichage des petites icônes qui pullulent dans l’interface. Les buts sont de pouvoir faciliter la mise à jour de ces mêmes icônes en cas de besoin et de ne plus avoir à les copier lors d’une nouvelle installation de sylabe. Et c’est le mode lnk qui en profite en premier. La fonction aff_img_upd permet de renvoyer le code html pour afficher l’image, en fait l’objet de l’image, le tout en tenant compte des mises à jours.

Mais il apparaît fastidieux et volumineux de remplacer le bout de code html :

<img src="ll.png" id="iconepuce" alt="Lien">

par :

<?php aff_img_upd('e9a97c8fb1c6257284e7fa6f4a4c40458deff45dd591f939bc123cd4378de697','Lien','iconepuce'); ?>

Or, il est possible de détourner les liens de mises à jours pour créer des raccourcis d’objets. Dans notre exemple, en créant un lien de type u entre e9a9 et l’objet e9a97c8fb1c6257284e7fa6f4a4c40458deff45dd591f939bc123cd4378de697, on peut faire simplement appel à l’affichage de l’objet e9a9 qui n’existe pas et avoir l’affichage de l’image attendu… Le code précédent ressemble maintenant à ça :

<?php aff_img_upd('e9a9','Lien','iconepuce'); ?>

Il y a cependant quelques contraintes. Par définition, les liens de nebule acceptent des objets dont les empreintes sont de toutes tailles à partir du moment qu’il y a au moins un caractère, notés en hexadécimal, en minuscule et que ce ne soit pas zéro (réservé). Dans le code de sylabe, les objets ne sont pas acceptés si la taille de l’empreinte ne fait pas au minimum un quart de la longueur de bloc de l’algorithme de prise d’empreinte. Donc sylabe est plus restrictif que nebule. La contrainte de taille d’empreinte dans sylabe a été mise en place pour éviter les erreurs grossières lors de la génération de liens à la main. Et puis, ces objets ne pourront jamais avoir de contenu puisqu’il n’existe pas d’objet avec cette empreinte, et donc toute tentative d’en forcer un échouera à la vérification d’intégrité.

On peut imaginer des raccourcis tels que 571abe, faceb00k ou 90091e

Dans sylabe, la restriction est faite lors du nettoyage des variables crlink, crlsrc, crldst, crlmet, prtobj, unprtobj, supobj, forcesupobj, entuid et lnkfltobj. Il est tout à fait envisageable pour certaines variables d’accepter une taille très faible. Par contre, toutes les variables devant contenir une entité, un lien complet ou un objet à (dé)protéger ou supprimer, il n’est pas nécessaire de réduire la taille de variable attendu. On peut donc alléger le test pour les variables crlsrc, crldst et crlmet. Un minimum de 4 est raisonnable.

La diffusion de la nouvelle version avec ces icônes nébulisées doit attendre que les-dites icônes soient hébergées par bachue afin que toutes les instances de sylabe puisse se mettre à jour.

Avancement

Mardi, janvier 14th, 2014

La cryptographie vient d’être corrigée dans la librairie nebule en php. Elle est de nouveau complètement opérationnelle. Plusieurs essais ont été notamment réalisés sur le même objet qui a été protégé/déprotégé plusieurs fois de suite : ça marche.
Il faut encore corriger l’implémentation de référence de nebule en bash, mais ça ne devrait pas poser de problème.
De plus, le code a été complété pour pouvoir déprotéger un objet soit depuis l’objet en clair soit depuis l’objet chiffré.

Dans la continuité du déchiffrement d’objet, il est maintenant possible d’afficher en ligne d’un objet chiffré avec donc le déchiffrement à la volé. Il faut bien sûr déverrouiller l’entité et avoir accès à la clé de session de l’objet. Cela se traduit par la possibilité de voir directement dans sylabe, dans le mode aff, certains objets chiffrés. Son concernés les images jpeg et png, les fichiers audio mp3 et ogg, les textes brutes et les clés RSA.
C’est étonnant à voir dans le mode lnk puisque l’objet protégé apparaît rouge dans les liens puisqu’il a été effacé, mais il s’affiche quand même en haut des liens!

Un début de support existe pour les fichiers mp3 et ogg bien qu’il y ai encore un problème de définition du type mime lors de l’envoi d’un nouveau fichier de ce type.

Installation sur un nouveau serveur

Lundi, janvier 13th, 2014

Une nouvelle page vient d’être créé dans la ligne directe de l’article Création d’une nouvelle entité, c’est la page Installation visible sur la partie gauche du blog.

Elle est encore en cours de rédaction!

Cette page décrit la mise en place d’une nouvelle instance de sylabe sur un serveur. C’est typiquement l’installation d’un serveur personnel à la maison.

Pour l’instant, c’est une documentation restreinte à Debian 7.0 et Apache 2.2.

Avancement

Vendredi, janvier 10th, 2014

Pas encore de correction pour la crypto, mais la page de base index.php supporte maintenant l’absence du fichier a. Sans fichier a, elle s’affiche sans basculer sur une autre interface comme sylabe. En clair, si on ne demande pas explicitement l’affichage de sylabe sur un serveur web, alors on a par défaut la page de bootstrap qui s’affiche.

Dans le même temps, un petit serveur à été monté pour les tests de réplication de codes. Il s’appelle echo et est visible à l’adresse http://echo.nebule.fr/. Et justement, il affiche par défaut la page de bootstrap :

shot-2014-01-10_00-25-13

Et oui, là c’est nebule et pas encore sylabe.

Interopérabilité du chiffrement – suite

Vendredi, janvier 10th, 2014

Suite à un problème dans le déchiffrement dans sylabe d’objets chiffrés via la commande openssl, et vice versa, la diffusion des nouvelles versions de la librairie de nebule en php avait été suspendu.

Le problème ayant été trouvé, la diffusion va pouvoir reprendre.

Les corrections qui vont être apportées à sylabe vont casser les objets précédemment chiffrés à la fois dans sylabe et dans l’implémentation bash de nebule.

Voir la description du problème de OpenSSL et la cryptographie, et la résolution OpenSSL et la cryptographie – suite.

Avancement

Vendredi, janvier 3rd, 2014

Je n’ai pas eu le temps de corriger les problèmes de crypto.

Mais j’ai avancé un peu sur la centralisation des fonctions très bas niveau d’accès aux objets et liens. Tout ce passe dans des fichiers aujourd’hui mais rien n’interdit que cela puisse être intégré dans une base de données ou un autre système de stockage. Ça n’apporte rien pour le moment mais c’est plus propre et cela prépare potentiellement des dérivés de sylabe sur des machines spécifiques.