Archive for the ‘options’ Category

Mise en ligne 020160409

Lundi, avril 11th, 2016

Une nouvelle version est en ligne.

Le module des groupes est fonctionnel.

Le module des systèmes de fichiers est fonctionnel.

Les autorités de recouvrement commencent à se faire de la place mais ne sont pas encore fonctionnelles.

L’affichage des listes et objets est maintenant faite en deux fois, une pour le cadre de la page et une autre inserré juste après avec juste le contenu de la liste ou  de l’objet. Ainsi, même avec des affichages longs à calculer ou à transmettre, il y a au moins une page affichée avec un petit texte d’attente.

Le module de messagerie est en cours de développement.

Un nouveau module apparaît. Il permettra de gérer, si on est autorité locale, les options de sylabe. Pour ça les options vont devenir des objets nebule et plus seulement des lignes dans un fichier de configuration.
Le logo de ce module des options :

admin

Et enfin,toutes les actions qui nécessitent une signature seront accompagnées de tickets de validation. Ainsi, il lien de suppression ou de partage de protection par exemple ne pourra pas être joué à prostériori (via un message piégé) ou rejoué.

A voir donc comme d’habitude ici : sylabe.com

Le code source : e67c62d2a22fe61d971aaad852d6f0acb55fb1c66fe5c2f26d2745f821f0e328

Evolutions, messagerie et options

Vendredi, mars 18th, 2016

Après le module des groupes, le travail va continuer sur le module de messagerie et sur les options.

Le module de messagerie va permettre d’échanger de l’information entre entités à la manière des messageries actuelles. Il y a soit un temps différé comme la messagerie via emails. et il y a le temps réel comme le tchat ou messagerie instantanée. Les échanges se feront bien sûr entre entités sur un même serveur mais aussi entre plusieurs serveurs. Entre plusieurs serveurs, les délais de transmission seront dépendants des mécanismes de synchronisation. Cette façon de procéder par synchronisation régulière va générer des latences mais devrait être capable de fonctionner même sur des réseaux fractionnés ou non coopératifs.
Cette amélioration du module de messagerie va ainsi permettre d’améliorer la synchronisation des objets et des liens dans nebule.

Les options seront à terme des objets à part entière et non plus des lignes dans un fichier texte. Ainsi, plusieurs serveurs pourront partager les mêmes options imposées par une même entité maitresse.

Gestion des options de configuration par des objets

Vendredi, juillet 31st, 2015

L’interface sylabe, comme tout programme, permet une certaine personnalisation et quelques restrictions d’usage par le biais d’options. Ces options sont pour l’instant stockés dans un fichier unique dédié aux options de nebule et potentiellement tout programme qui en a besoin, comme sylabe.

Ce fichier est a créer à côté du bootstrap. Et il restera en place pour nebule afin de forcer certaines options sans possibilité de les changer. Évidement, ce forçage des options par un fichier ne vaut que si le fichier n’est pas modifiable, au moins de façon trivial. Par contre, il n’y a pas de raison raisonnable de conserver un forçage des options de sylabe.

Il est préférable de s’orienter vers des options manipulées comme des objets. C’est à dire que chaque option de configuration sera un objet dédié avec un lien vers l’objet contenant la valeur de l’option. Cela ralenti un peu le chargement d’une option puisque ses liens doivent être vérifiés, ce qui n’est pas un mal. Mais cela va aussi permettre de générer les options sur une machine, c’est à dire sous une entité A, et de les attribuer à une autre machine, c’est à dire une entité B. Bien sûr, cette attribution et surtout cette reconnaissance d’une option se fera par rapport à la validité sociale des liens. Et dans ce genre de cas, on ne reconnaît les liens que de peu d’entités.

Ces options seront par défaut protégées. Même si on se doute de certaines (true/false), d’autres ont tout intérêt à être cachées. Elle pourront éventuellement être offusquées si on ne souhaite pas montrer l’usage de certains modules de sylabe. Et comme il peut être facile de déduire la valeur de certaines options dans un temps raisonnable, notamment par le lien de chiffrement, chaque objet contenant une valeur d’une option devra aussi contenir une partie non utilisée avec de l’aléa. Ainsi, l’objet chiffré sera lié à un objet en clair, supprimé, mais ne permettant pas de déduire la valeur de l’option.
Il est aussi possible de le faire par des liens offusqués, à voir…