Archive for the ‘Serveur http’ Category

Installation sur un nouveau serveur

Lundi, janvier 13th, 2014

Une nouvelle page vient d’être créé dans la ligne directe de l’article Création d’une nouvelle entité, c’est la page Installation visible sur la partie gauche du blog.

Elle est encore en cours de rédaction!

Cette page décrit la mise en place d’une nouvelle instance de sylabe sur un serveur. C’est typiquement l’installation d’un serveur personnel à la maison.

Pour l’instant, c’est une documentation restreinte à Debian 7.0 et Apache 2.2.

Téléchargement et suivi de liens u – suite

Dimanche, septembre 22nd, 2013

Suite au post Téléchargement et suivi de liens u, la réflexion peut être poussée plus loin.

Le dossier /o/ va recevoir tout un tas d’objets, dont du code divers, varié et avarié. Si le serveur web qui héberge sait interpréter du code (donc autre chose que du HTML), alors le dossier /o/ ne doit pas être accessible directement. Dans ce cas la redirection et le traitement par une interface dédiée telle que sylabe est obligatoire.

Téléchargement et suivi de liens u

Mercredi, septembre 11th, 2013

Avant de mettre en place le téléchargement d’objets et de liens via sylabe et non sur une URL directe, je voulais terminer la résolution du suivi des liens de type mise à jour u.

Mais la mise à jours des icônes dans sylabe est bloquée en l’état faute de pouvoir les faire télécharger. Encore que leur chargement peut être fait par une URL directe. C’est dans ce cas le serveur web qui donne le bon type mime.
Et puis ce n’est pas au serveur, donc aux programmes derrières, de déterminer si on envoi l’objet demandé ou sa version la plus à jour, c’est à dire un autre objet. Le serveur doit qui qu’il arrive transmettre le bon objet ou une erreur.

Cependant, la méthode de chargement direct par une URL ne permet pas le chargement de contenus chiffrés. Ou plutôt ils sont bien téléchargés, mais chiffrés. Il n’est pas possible de les faire afficher directement dans le navigateur. La seule possibilité est de déchiffrer l’objet chiffré dans une zone réservée, puis de permettre le transfert vers le navigateur.

De base, on peut donc tout simplement accéder aux objets et liens publics sans modifier le serveur web. Il n’est donc pas besoin d’insérer non plus de code dans le programme index.php .
Pour les objets chiffrés (privés), il faut cependant être authentifié. Cela ne peut être réalisé que par programme sylabe.php .

Si l’on veut rester dans un fonctionnement standard de nebule, y compris pour les objets privés, il faudra ajouter un fichier .htaccess (pour Apache) qui transformera les demandes en /o/ et /l/ vers leur équivalent, c’est à dire /?o= et /?l= . Le programme sylabe.php se chargera ensuite de transmettre l’objet en zone public ou privée en fonction de l’état de l’authentification…

EDIT 13/09/2013 : Grosse erreur corrigée, ce n’est pas un lien f mais un lien u…

Arborescence sur serveur web

Mercredi, août 28th, 2013

L’implémentation de référence de nebule en bash utilise cette arborescence pour son fonctionnement :

  • pub
    • o
    • l
  • priv
    • o
    • l
  • tmp

On trouve notamment dans pub et priv un fichier e contenant l’identifiant de l’objet entité, la clé publique pour le premier et la clé secrète pour le seconde.

Dans pub, on peut encore trouver sur certaines machines gnav.php et un répertoire g. C’est la page de tracé du graphe d’un objet. Cette page php est vouée à disparaître sous cette forme.

Le contenu du répertoire pub avait été volontairement séparé, c’est à dire les répertoires o et l en dessous, des scripts et autres fichiers bash, clés RSA, etc… Est apparu avec le temps les dossiers priv et tmp pour manipuler les objets soit qui ne devaient pas être diffusés soit les fichiers temporaires. Et le répertoire pub à rapidement servit à stocker aussi de nouvelles pages web en php comme gnav.php et webcli.php . Ce répertoire devenait donc directement public, ce pour quoi il est fait dès le début en fait…

Lors de la mise en place de sylabe, j’ai conservé cette arborescence par défaut. Mais elle pose problème.
Les objets et liens sont téléchargés sur des url du type http://site.net/o/ ou http://site.net/l/ . Or le serveur web utilise par défaut le dossier parent pour l’affichage des pages. Cela nécessite de faire le lien entre le pseudo dossier o et son réel emplacement en pub/o . En fonction du système d’exploitation et du logiciel serveur web, la manière de contourner ce problème est différente. Ce n’est pas vraiment optimal.

Il faut cependant pouvoir faire cohabiter simultanément les scripts bash et les pages php, voir peut-être d’autres choses par la suite.

Il y a une solution, remettre le dossier pub comme répertoire par défaut dans le serveur web, c’est à dire l’arborescence racine. Les scripts bash peuvent rester dans le répertoire parent sans entrer en conflit avec les pages php dans pub, tout en exploitant la même base d’objets et de liens. En bash, les objets sont dans pub/o alors que en php ils sont dans o tout simplement.

Et comment dans sylabe va-t-on gérer les fichiers temporaires et fichiers à ne pas partager ?
Cela peut être fait de deux façons. Soit on crée un sous dossier avec des restrictions via un fichier .htaccess. Cette méthode à inconvénient de se restreindre à un seul type de serveur web. Et plus grave, tous les objets privés de toutes les entités connectées sont ainsi mélangés… Soit on fait du déchiffrement à la volée et du stockage de petits objets dans la session php.
Les fichiers temporaires peuvent eux être mélangés tant qu’ils ne sont pas écrasés ou réutilisés entre deux sessions différentes. Dans ce cas il faut peut-être prévoir un sous dossier tmp.