Avancement

Dans les modes d’affichage, il y avait déjà la navigation, les liens, les objets, la connexion et le chargement. Certains était et sont toujours peu ou pas fonctionnels. La connexion est notamment pour l’instant purement simulée.

Ils y a maintenant de nouveaux modes. Ce sont les entités, les nœuds et la recherche.

Le mode entités permet de voir toutes les entités connues et inconnues mais référencées.
Le mode nœuds liste les objets marqués comme nœuds.
Et le mode recherche facilite la recherche sur le contenu des objets. Pour l’instant, la recherche se fait uniquement sur du contenu exacte et complet.

Le mode nœuds appelle à intégrer dans le mode navigation une représentation arborescente des objets attachés à un nœud. La définition des liaisons dans cette arborescence est en cours de réflexion du côté du blog nebule.

Les icônes glossy

Voici quelques icônes utilisées dans les pages web de sylabe :


Ces icônes ont été récupérées dans le répertoire /usr/share/icons/oxygen/ sous Linux. Elles sont sous licence LGPL (GNU Lesser General Public License).

Elles tranchent un peu avec le thème graphique global des pages sylabe. J’attends que Diana n’en redessine des nouvelles plus sobres :-)

Identification/authentification unique

Il y a une chose à implémenter rapidement, une chose assez facile à faire en fait. C’est de pouvoir se connecter sur une instance de sylabe avec une autre entité que celle qui héberge normalement l’instance de sylabe.

En clair, lorsque l’on consulte la page sylabe de son voisin (numériquement), on voit par défaut l’entité de son voisin ainsi que ses objets et liens publiques. Mais on voit aussi les entités qu’il connaît, et notamment la notre. Et si on se connectait avec une autre entité ?

Si la clé privée est publique (mais protégée par mot de passe), alors elle est disponible partout (si on connaît le mot de passe). Ainsi on obtient une authentification unifiée et universelle.

Mais est-ce vraiment nouveau ?
Non, on le faisait déjà avec des annuaires de sécurité (Active Directory, NDS, LDAP, etc…). Mais il n’y a ici rien à ajouter, pas de configuration, pas d’approbation, rien. Enfin si, juste connaître l’entité et ses clés RSA.

Par contre, si la clé privée est enfermée dans une puce cryptographique (type carte à puce par exemple), ça ne marchera pas sans disposer de la puce en question. L’utilisation à distance sur sylabe est donc impossible. Une solution serait de déporter côté poste utilisateur la logique de signature des liens via par exemple du javascript.

Avancement

L’interface introduit des améliorations dans l’affichage des liens. C’est surtout pour les liens dont les objets meta sont connus comme périmés ou manquants. Il n’y a donc presque plus aucun lien de type l qui n’est pas affiché correctement. Reste à faire les autres types de liens…

Une grosse amélioration à aussi été ajouté, la séparation des vues. En bas de l’interface, des liens permettent de basculer sur des vues différentes en fonction de ce que l’on veut afficher. La vue des liens et la vue des objets sont plutôt techniques, alors que la vue de navigation est plutôt destinée à un usager lambda.

Evolution de l’interface

Capture du travail en cours :

Ca ne se voit pas mais les noms (ou à défaut les identifiants) des entités, que ce soit dans les marges hautes et basses des pages ou dans les liens, sont automatiquement extraits des liens nebule de ces entités. C’est n’est pas une partie ‘statique’ de la page…